Vous allez entrez dans Mon Monde

11 septembre 2001

Le 11 septembre 2001 a New York

 

http://www.youtube.com/watch?v=LzcX-huLNCI

1 :Les tours
jumelles

Le 11 septembre 2001 les tours
jumelles sont attaqués. Deux avions percuterons le World trade center. Des
personnes se jettent du haut des tours, des vitres volent en éclat…

2 :Le pentagone et l
échec de l attaque de la maison blanches

a)Le pentagone

Après
les tours jumelles un troisième avions percute le pentagone.

b)L échec de l attaque de la maison blanche

Les
terroristes veulent s en prendre a la maison blanche mais les passagers de l
avion l en empêche l avion se scratchera dans une forêt.

3 :Total
des morts :

Deux
milles neuf cents soixante treize personnes moururent durant l attentat.

 

 

Quelqu’ un a fait un article je vous l écris:

C’était Mardi 11 Septembre 2001 Il n’y avait pas de Nuages dans le ciel La journée avait l’air calme
Mais jusqu’au moment ou …
Nous sommes aujourd’hui le 11 septembre 2001. Le temps est calme pas un nuage dans le ciel de Manhattan. Des gens partent travailler comme les autres jours, sans se soucié de ceux qu’ils leurs attend de ce jour…
-8h48.

Le Boeing 767 d’American Airlines faisant la liaison Boston-Los Angeles, avec 81 membres passagers et 11 membres d’équipage à son bord, frappe de plein fouet à près de 540 kilomètres heure la tour nord du World Trade Center, à New York, ouvrant un trou béant dans la façade. « J’ai vu une énorme boule de feu blanche, et la tour s’est embrasée », raconte un employé de Wall Street.

Une épaisse fumée se dégage des étages supérieurs. « Les gens ont commencé à descendre en courant, ils criaient… », dit un garde de sécurité d’un immeuble voisin du World Trade Center. Omar Eduardo Rivera, un employé aveugle qui travaillait au 70e étage, réussit, guidé par son chien, à gagner le rez-de-chaussée. « L’eau et le kérosène dégoulinent dans nos jambes. Ca empeste le carburant. Les pompiers montent vers le sommet. On ne fait plus qu’une seule file sur la gauche pour les laisser le passage. La tour tremble. Les gravats nous tombent sur la tête, l’escalier se déglingue, l’eau nous monte au-dessus des chevilles. Cette fois, seul Dieu peut nous tirer de l’enfer ». -9h03.

Le Boeing 767 d’United Airlines faisant lui aussi la liaison Boston-Los Angeles, avec 56 passagers et 9 membres d’équipage à son bord, vient percuter la seconde tour du World Trade Center. Le choc provoque une violente explosion, suivie en direct par les télévisions. Le feu se propage, des employés agitent les bras aux fenêtres, quelque uns d’entre eux se jettent dans le vide pour échapper aux flammes.
-9h31. Le président américain George W. Bush, en déplacement en Floride, apparaît à la télévision. « Nous avons vécu aujourd’hui une tragédie nationale. Deux avions se sont écrasés sur le World Trade Center. Il s’agit, semble-t-il, d’une attaque terroriste dirigée contre notre pays ».
-9h30. Un premier bilan fait état d’au moins six morts et 1.000 blessés.
-9h40. Les autorités américaines de l’aviation civile (FAA) ordonnent la suspension immédiate de tous les vols commerciaux aux Etats-Unis.
-9h43. Un avion d’American Airlines, faisant la liaison Washington-Los Angeles, avec 58 passagers à bord, s’écrase sur l’aile ouest du Pentagone (Ministère de la défense), à Washington, provoquant deux explosions.
-9h45. A Washington, la Maison Blanche est évacuée, peu après le Pentagone.
-9h53. Le bâtiment du département d’Etat (ministère des Affaires étrangères), dans le centre de Washington, est évacué à son tour.
-10h05. La tour nord du World Trade Center s’effondre, dans un immense nuage de poussière et de cendres qui va recouvrir rapidement tout le sud de l’île de Manhattan.
-10h06. Un Boeing 757 de United Airlines, assurant la liaison Newark-San Francisco, s’écrase dans l’ouest de la Pennsylvanie, à Shanksville entre New York et Washington. Il visait la Maisons Blanche mais les passagers ont agit afin que l’avion n’atteigne pas sa cible.
-10h29. La tour sud du World Trade Center se disloque et s’effondre à son tour. « La deuxième tour s’est écroulée dans un nuage, une noirceur et un enfer d’apocalypse », note le quotidien « Le Monde », qui ajoute : « Le World Trade Center n’est plus. Le double bâtiment qui, avec ses 420 mètres de haut et ses 110 étages fut si longtemps l’étendard, la fierté de New York, a disparu de la ligne des gratte-ciel ».
-11h00. Le maire de New York, Rudolph Giuliani, demande aux New-Yorkais de d’évacuer le bas de Manhattan., au sud de Canal Street. « Et ce sont, note « Le Monde », des hordes d’habitants hagards, couverts de cendres, de poussière, d’écorchures, qui émergent des entrailles de la ville et remontent ses artères, telle une armé d’ombres. personne, y compris à la télévision n’ose évoquer un nombre possible de disparus. On rappelle simplement que 40.000 personnes venaient quotidiennement travailler dans les tours, et l’on se doute que les premières victimes recensées seront pompiers et policiers, à pied d’uvre au moment du drame ».
-11h53. Le trafic ferroviaire est suspendu dans le nord-est des Etats-Unis entre Washington et Boston.
-13h30. Le président Bush, qui s’est rendu en Louisiane après la Floride, déclare que les forces armées américaines sont en « état d’alerte maximale » à l’intérieur du pays et dans le monde entier et promet de « pourchasser et punir » les responsables des attentats

.
-13h50. Le maire de Washington, Anthony Williams, décrète « l’état d’urgence » dans la capitale fédérale.
-14h00. La Commission des opérations de bourse américaine (SEC) annonce qu’elle suspend tous les marchés boursiers.
-15h35. Le groupe d’Oussama ben Laden est soupçonné d’être impliqué dans les attentats terroristes, déclare un responsable américain sous le couvert de l’anonymat.
-16h54. L’explosion et l’effondrement des deux tours du World Trade Center ont fait un nombre « terrible » de victimes, déclare le maire de New York sans toutefois donner de chiffres.
-17h25. Un troisième immeuble de 47 étages, voisin des deux tours du World Trade Center, s’effondre. (Wtc numbers 7)
-20h33. George W.Bush, qui a regagné la Maison Blanche, dans une allocation télévisée aux Américains, fait état de « milliers de morts » et indique que les Etats-Unis ne feront pas de « distinction entre les terroristes et ceux qui les protègent ».

 

29 juillet, 2013 à 15 h 22 min


Laisser un commentaire